Author Topic: explication dns+samba4 zentyal 3.2  (Read 3333 times)

christian

  • Guest
Re: explication dns+samba4 zentyal 3.2
« Reply #15 on: November 11, 2013, 11:44:53 am »
Discussion intéressante.
Je ne suis pas pessimiste  ;) et je ne souhaite surtout pas avoir sur mon Linux un annuaire LDAP de type Microsoft AD  :o
ça fait à peu près 15 ans que je fais du LDAP à toutes les sauces et Microsoft AD n'est pas ma tasse de thé  :-X

Mon point n'est donc pas que les communautés "s'arrêtent" mais je pense qu'il faut distinguer entre les communautés autour de produits ou de solutions qui n'ont pas ou n'auront jamais de vocation commerciale et pour lesquelles il y a un intérêt à essayer d’infléchir une direction globalement et intellectuellement intéressante et d'un autre coté les environnements open source liés à des contraintes business pour lesquels le trigger est sur le business et les choix qu'il impose.
Ta remarque sur AD en est un bon exemple.

D'un point de vue strictement LDAP, AD n'est certainement pas le meilleur exemple d'annuaire du monde, la raison étant que sont design est fortement contraint par le fait que l’application principale que sert cet annuaire est le domaine Microsoft Windows. Tout s'articule donc autour de ça, avec plus ou moins de bonheur.

Donc si tu dois créer ta propre infrastructure from scratch, choisir AD comme annuaire LDAP (ou Samba 4, c'est pareil), c'est selon moi, très ballot. Si par contre tu as des machines Windows existantes ou si tu vise un marché visant à remplacer les serveurs de Microsoft, ne pas aller dans cette direction serait stupide.

Mon pessimisme apparent vient plutôt de ce que Zentyal se focalise, probablement par manque de ressources, sur certains aspects qui ne prennent pas en compte les points comme celui que tu soulèves comme la haute disponibilité ou la redondance de services tel que la réplication DNS  :-X  :-[

eckeagle

  • Zen Apprentice
  • *
  • Posts: 32
  • Karma: +0/-0
    • View Profile
Re: explication dns+samba4 zentyal 3.2
« Reply #16 on: November 11, 2013, 02:33:15 pm »
Christian

Moi, je suis quelqu'un qui s'intéresse à tout monde libre ou propriétaire.Oui Sans doute contrairement à toi, j'ai un parc Windows mettre tout sous linux pas concevable.

Par contre la je serais pessimiste c'est le choix qu'a fait l'équipe zentyal de se tourner vers openchange.Apparemment celui-ci utilise fumanbol pour ce qui est de la connectivité avec les smartphones. Ceux-ci ne me plait pas de trop.Je demande à voir.. ???

je pense aussi que l'équipe zentyal n'apporte pas autant d'importance à la haute disponibilité et à la redondance de service. C'est peu être  que le public viser, les PME/PMI ne sont pas autant demandeur et les moyens de ces entreprises sont restreint surtout en ce moment.

Aussi je souligne pour ce qui est de la messagerie je ne suis pas un grand demandeur en terme de haute disponibilité quoi que zarafa dans son offre commercial à cette possibilité mais ce n'est pas une priorité. Mais ce qui est  pour moi est une priorité c'est de trouver une solution équivalente à mon ad serveur 2003. A chacun ses priorités.

Cordialement

Nicolas

christian

  • Guest
Re: explication dns+samba4 zentyal 3.2
« Reply #17 on: November 12, 2013, 07:46:36 am »
Sans doute contrairement à toi, j'ai un parc Windows mettre tout sous linux pas concevable.

Ce que je comprends tout à fait.

Quote
c'est le choix qu'a fait l'équipe zentyal de se tourner vers openchange.Apparemment celui-ci utilise fumanbol pour ce qui est de la connectivité avec les smartphones.

Je n'ai pas d'avis (positif ou négatif) à propos de Funambol. Dans ce que j'en ai lu, SyncML me parait, vu de loin, une approche sensée. J'avoue ne pas comprendre, dans la terminologie de Funambol, où se situe le service de type "cloud" mais c'est un autre débat  :D
Le choix de OpenChange me parait aussi une approche cohérente, même si je ne comprends pas bien comment Zentyal envisage la transition entre Zarafa et OpenChange qui ont pas mal de points communs. Pour moi, Zentyal et OpenChange font tous les 2 le choix de Samba 4 comme composant principal de leur design et OpenChange devrait offrir, pour tout un tas de raisons, pas uniquement techniques, une ouverture plus importante à l'intégration avec Zentyal.

Quote
je pense aussi que l'équipe zentyal n'apporte pas autant d'importance à la haute disponibilité et à la redondance de service.

Je partage totalement cet avis.  ;)
Je ne sais pas si c'est un problème de priorité, timing, manque de ressources ou design mais effectivement la "boite" Zentyal qui regroupe tous les services présente un "Single Point of Failure" évident et je ne vois rien dans la stratégie de Zentyal qui permette de remédier à ça.
Comme tu l'écris très justement, la problématique se pose en terme de service et pas uniquement en terme de fail-over via un cluster ou un switch sur une VM équivalente. Dans le même ordre d'idée, même s'il y a des ouvertures dans ce sens, le design actuel n'est clairement pas adapté à du multi-sites.
C'est d'autant plus surprenant que Zentyal vise clairement, selon moi, des environnement de plus en plus gros.

Quote
Aussi je souligne pour ce qui est de la messagerie je ne suis pas un grand demandeur en terme de haute disponibilité quoi que zarafa dans son offre commercial à cette possibilité mais ce n'est pas une priorité. Mais ce qui est  pour moi est une priorité c'est de trouver une solution équivalente à mon ad serveur 2003.

Probablement mais il est difficile de trouver une réponse si tu exprimes comme ça ton besoin. Tu devrais plutôt, comme tu as commencé à le faire au début de ta phrase, à décrire quels sont les services pour lesquels tu as un besoin de haute dispo, redondance ou multiplication. le simple périmètre de "serveur 2003" est, à mon avis en tous cas, trop vaste et ne décrit pas à proprement parler, des services.
Mais le sujet est définitivement intéressant et clé dans la décision de déployer ou pas Zentyal  ;)

christian

  • Guest
Re: explication dns+samba4 zentyal 3.2
« Reply #18 on: November 12, 2013, 10:11:42 pm »
Suite à ton point sur la documentation et après l'échange que j'ai eu avec les personnes qui, chez Zentyal, s'occupent de la documentation, celle-ci a été modifiée pour lever l’ambiguïté et préciser que seule la partie "Samba" du DNS est répliquée d'un CD à l'autre:

Quote
After domain join, LDAP, the DNS domain associated with samba (local domain), Kerberos and SYSVOL information will be transparently replicated.